ECHL | Jordan Subban is in turn the victim of a racist gesture





Après un incident raciste à l’endroit du Québécois Bokondji Imama dans la Ligue américaine de hockey le 12 janvier dernier, c’est au tour de Jordan Subban d’être victime d’insultes en raison de la couleur de sa peau.

Publié à 12h20
Mis à jour à 12h35

Les gestes ont eu lieu samedi, lors d’une partie entre les Stingrays de la Caroline du Sud et les Icemen de Jacksonville, dans l’ECHL. Après une altercation dans le coin de la patinoire, le défenseur des Icemen Jacob Penetta a nargué le cadet des frères Subban en imitant un singe.

Évidemment, il n’en fallait pas plus pour que Subban s’en prenne à Penetta, même si les officiels ont tenté de les retenir. L’ECHL a annoncé dimanche que Penetta était suspendu pour une période indéterminée. Dans la LAH, Krystof Hrabik avait hérité d’une suspension de 30 matchs pour ses gestes.

Les Subban réagissent

L’équipe des réseaux sociaux des Icemen a publié un gazouillis dans lequel il était mention d’« une bagarre intense qui s’est terminée par des pénalités de chaque côté ».

Après la rencontre, Jordan Subban s’est empressé de partager le gazouillis en question en précisant que l’équipe avait oublié de faire mention des agissements impardonnables de Penetta.

« C’est plus que Penetta était trop lâche pour se battre avec moi, et dès que j’ai eu le dos tourné, il en a profité pour imiter un singe, en me regardant, et je lui ai réglé son compte en lui assénant des coups de poing au visage. Après, il s’est plaint comme le lâche qu’il est. J’ai corrigé la situation. »

Plus tard, une vidéo d’environ 90 secondes a fait surface sur les réseaux sociaux et P. K., frère de Jordan, l’a diffusée sur toutes ses plateformes.

« Les gens n’appellent pas l’ECHL la jungle parce que mon frère et les autres joueurs noirs sont des singes. Hé, Jacob Penetta, tu n’aurais pas dû supprimer tes comptes Twitter et Instagram si rapidement, tu seras sûrement en mesure de rejouer bientôt… Maintenant, il n’y a pas seulement le monde du hockey qui te connaît sous tes vraies couleurs… ta ville natale de Belleville, ta famille et tes amis savent maintenant que tu es une crapule », a écrit l’ancien joueur du Canadien.

La Ligue nationale de hockey a aussi publié un court communiqué dimanche après-midi : « Les gestes de nature raciste, au hockey ou à l’extérieur, sont odieux. La LNH va continuer d’offrir des ressources pour éduquer et informer tous ceux qui en ont besoin dans le but de rendre notre sport plus accueillant et sécuritaire pour nos joueurs et nos partisans. »

L’équipe de Penetta, les Icemen de Jacksonville, a confirmé qu’elle allait coopérer avec la ligue. Le président de l’équipe, Andy Kaufmann, a indiqué que ces agissements enfreignaient les valeurs de l’équipe et de l’organisation et que le joueur allait être immédiatement libéré. Il s’est aussi excusé auprès de tous ceux et celles qui se sont sentis offensés par ce qui s’est passé samedi soir.

Rob Concannon, président des Stingrays, a fait savoir que son organisation restait fermement fidèle à son joueur.

« Les Stingrays de la Caroline du Sud sont dégoûtés et consternés par l’incident d’hier soir [samedi] involving Jordan Subban, Concannon said in a statement. Our organization supports our friend and teammate, Jordan, and all other players who continue to face racism and discrimination. »

“This behavior is unacceptable and must stop. »

Several teams reacted to these incidents during the day, including the Montreal Canadiens.



Leave a Reply

Your email address will not be published.